Music !

Musique pouvant être utilisée en cycle 2 ou 3 (A1)

Weather

Bristol, England,UK

Weather temperature in Bristol, Bristol, United Kingdom
Weather Forecast


Marseille, France

Weather temperature in Marseille, Provence-Alpes-Cote D'azur, France
Weather Forecast

Date

 

16 juillet 2010 5 16 /07 /juillet /2010 09:16

Voici un site qui explique clairement ce qu'est l'approche actionnelle, ou perspective actionnelle.

http://domisweb.free.fr/cadre/index.php/tasks/

 

Il est fait sous forme de diaporama et

- donne une définition de l'approche actionnelle en prenant appui sur le CECRL

- explique les différences entre micro-tâche, activités, tâche finale et projet

- donne des exemples précis pour chaque

 

Merci à Dominique LE RAY

 

Repost 0
Published by iDeasandActions - dans CECRL (A1 -A2 -B1 -B2 -C1 -C2)
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 07:20
new.gif
NON. C'est officiel ! Ce n'est pas le niveau C1 mais le niveau B2 qui est requis
SESSIONS 2011-2012

 

Les candidats ayant subi avec succès les épreuves des concours de recrutement des personnels enseignants devront justifier

"du certificat de compétences en langues de l'enseignement supérieur de deuxième degré (CLES 2)"



"Est également admis toute autre certification délivrée en France ou dans un autre Etat membre de l'Union européenne ou partie à l'accord sur l'Espace économique européen et attestant de la maîtrise d'une langue étrangère à un niveau de qualification correspondant au moins au niveau B2 du cadre européen commun de référence pour les langues."

 

"Sont dispensés de produire l'une des certifications mentionnées au précédent alinéa :
― les lauréats des concours de recrutement de personnels enseignants du second degré dans la section langues vivantes étrangères ou qui ont subi, y compris à titre d'option, une épreuve en langue vivante étrangère dans une autre section de ces concours ;
― les lauréats produisant un diplôme sanctionnant un cycle d'études postsecondaires d'au moins deux ans dans le domaine des langues étrangères, acquis en France ou dans un autre Etat membre de l'Union européenne ou partie à l'accord sur l'Espace économique européen.
Lorsque la certification ou le diplôme est délivré par un Etat membre de l'Union européenne ou partie à l'accord sur l'Espace économique européen autre que la France, la langue concernée doit être différente de la langue française."

Pour en savoir plus, voir l'article Certifications de LV
* * *
La cirdulaire du 23/12/09 prévoit une certification en langue étrangère, par le biais du cles pour la rentrée 2010/2011.  

 

Les modalités du concours au JO du 06/01/10  ne prévoient plus d'épreuve en LVE


* * *

Au 15 mai 2009,  la commission parlait à nouveau du niveau B2 pour les enseignants au concours 2011...
voir article l'avenir du CRPE (II)


*   *   *


Réforme du CRPE :
http://media.education.gouv.fr/file/10_octobre/15/1/nouveaux-concours-recrutements-des-professeurs_36151.pdf

Les futurs enseignants et les LV en 2010

Concernant les langues vivantes, les étudiants (à l'issue de leur Master) devront avoir le niveau C1 du Cadre Européen - utilisateur expérimenté autonome

Niveau C1
" Peut comprendre une grande gamme de textes longs et exigeants, ainsi que saisir des significations implicites. Peut s'exprimer spontanément et couramment sans trop apparamment chercher ses mots. Peut utiliser la langue de façon efficace et souple dans la vie sociale, professionnelle ou académique. Peut s'exprimer sur des sujets complexes de façon claire et bien structurée et manifester son contrôle des outils d'organisation, d'articulation et de cohésion du discours" (Extrait du CECRL p25)


Repost 0
Published by iDeasandActions - dans CECRL (A1 -A2 -B1 -B2 -C1 -C2)
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 14:00

Niveaux communs de compétences – Aspects qualitatifs de l’utilisation de la langue parlée

http://www.coe.int/T/DG4/Portfolio/documents/cadrecommun.pdf


c1c2.JPG
b1b2.JPG
a1a2.JPG
Repost 0
Published by iDeasandActions - dans CECRL (A1 -A2 -B1 -B2 -C1 -C2)
commenter cet article
28 septembre 2007 5 28 /09 /septembre /2007 08:25

Le préambule commun des Langues vivantes à l'école primaire cycles 2 (CE1) et 3  précise "les éléments fondamentaux qu'un élève doit acquérir  afin de construire un compétence de communication élémentaire, telle qu'elle est définie par les niveaux A1 et A2 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues.
A l'école, c'est le niveau A1 qui est visé"
(page1 du préambule - BO Hors Série n°8 du 30 08 07)
http://www.education.gouv.fr/bo/2007/hs8/default.htm


Le 10/10/07 le socle commun est paru

***

Il est donc important de se plonger dans le CECRL afin de mieux comprendre ce qu'est le niveau A1


NIVEAU A1 du CECRL
Extraits du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues  des pages 48 à 69  concernant le niveau
Document téléchargeable intégralement sur
http://www.coe.int/T/DG4/Portfolio/documents/cadrecommun.pdf

 

 

Grille pour l’auto-évaluation

 

COMPRENDRE

Ecouter : Je peux comprendre des mots familiers et des expressions très courantes au sujet de moi-même, de ma famille et de l’environnement concret et immédiat, si les gens parlent lentement et distinctement.

 

Lire : Je peux comprendre des noms familiers, des mots ainsi que des phrases très simples, par exemple dans des annonces, des affiches et catalogues.

 

PARLER

Prendre part à une conversation : Je peux communiquer, de façon simple, à condition que l’interlocuteur soit disposé à répéter ou à reformuler ses phrases plus lentement et à m’aider à formuler ce que j’essaie de dire. Je peux poser des  questions simples sur des sujets familiers ou sur ce dont j’ai immédiatement besoin, ainsi que de répondre à de telles questions.

 

S’exprimer oralement en continu : je peux utiliser des expressions et des phrases simples pour décrire mon lieu d’habitation et les gens que je connais.

 

ECRIRE

Je peux écrire une courte carte postale simple, par exemple de vacances. Je peux porter des détails personnels dans un questionnaire, inscrire par exemple mon nom, ma nationalité et mon adresse sur une fiche d’hôtel

 

 

 

Aspects qualitatifs de l’utilisation de la langue parlée

 

ETENDUE

Possède un répertoire élémentaire de mots et d’expressions simples relatifs à des situations concrètes particulières

 

CORRECTION

A  un contrôle limité de quelques structures syntaxiques et de formes grammaticales simples appartenant à un répertoire mémorisé

 

AISANCE

Peut se débrouiller avec des énoncés très courts, isolés, généralement stéréotypés, avec de nombreuses pauses pour chercher ses mots, pour prononcer les moins familiers et pour remédier à la communication

 

INTERACTION

Peut répondre  à des questions simples et en poser sur des détails personnels. Peut interagir de façon simple, mais la communication dépend totalement de la répétition avec un débit  plus lent, de la reformulation et des corrections.

 

COHERENCE

Peut relier des mots et groupes de mots avec des connecteurs très élémentaires tels que « et » ou « alors »

 

 

Activités de communication langagière

 

COMPREHENSION ORALE GENERALE

Peut comprendre une intervention si elle est lente et soigneusement articulée et comprend de longues pauses qui permettent  d’en assimiler le sens

 

COMRENDRE DES ANNONCES ET DES INSTRUCTIONS ORALES

Peut comprendre des instructions qui lui sont adressées lentement et avec soin et suivre des directives courtes et simples

 

COMPRENDRE UN LOCUTEUR NATIF

Peut comprendre des expressions quotidiennes pour satisfaire des besoins simples de type concret si elles sont répétées et formulées directement, lentement et clairement par un interlocuteur compréhensif

Peut comprendre des questions et des instructions qui lui sont adressées lentement et avec soin et suivre des consignes

 

 

 

COMPREHENSION GENERALE DE L’ECRIT

Peut comprendre des textes très courts et très simples, phrase par phrase, en relevant des  noms, des mots familiers et des expressions très élémentaires et en relisant si nécessaire

 

COMPRENDRE LA CORRESPONDANCE

Peut comprendre des messages simples et brefs sur une carte postale

 

LIRE POUR S’ORIENTER

Peut reconnaître les noms, les mots et les expressions les plus courantes dans des situations ordinaires de la vie

 

LIRE POUR S’INFORMER ET DISCUTER

Peut se faire une idée du contenu d’un texte informatif assez simple, surtout s’il est accompagné d’un document visuel

 

LIRE DES INSTRUCTIONS

Peut suivre des indications brèves et simples (par exemple aller d’un point à un autre)

 

 

 

PRODUCTION ORALE GENERALE

Peut produire des expressions simples isolées sur les gens et les choses

 

MONOLOGUE SUIVI : Décrire l’expérience

Peut se décrire, décrire ce qu’il/elle fait ainsi que son lieu d’habitation

 

S’ADRESSER A UN AUDITOIRE

Peut lire un texte très bref répété, par exemple pour présenter quelqu’un, proposer un toast

 

 

PRODUCTION ECRITE GENERALE

Peut écrire des expressions et des phrases simples et isolées

 

ECRITURE CREATIVE

Peut écrire des phrases et des expressions simples sur lui/elle-même et des personnages imaginaires, où ils vivent et ce qu’ils font

 

CORRESPONDANCE

Peut écrire une carte postale simple et brève

 

NOTES, MESSAGES ET FORMULAIRES

Peut écrire des chiffres et dates, nom, nationalité, adresse, âge, date de naissance ou d’arrivée dans le pays, etc... sur une fiche d’hôtel par exemple

 

 

 

INTERACTION ORALE

Peut interagir de façon simple, mais la communication dépend totalement de la répétition avec un débit plus lent, de la reformulation et des corrections. Peut répondre à des questions simples et en poser, réagir à des affirmations simples et en émettre dans le domaine des besoins immédiats ou sur des sujets très familiers

 

CONVERSATION

Peut présenter quelqu’un et utiliser des expressions élémentaires de salutation et de congé

Peut demander à quelqu’un de ses nouvelles et y réagir

Peut comprendre des expressions quotidiennes pour satisfaire à des besoins simples de type concret et si elles sont répétées et formulées directement, lentement et clairement par un interlocuteur compréhensif

 

COOPERATION A VISEE FONCTIONNELLE

Peut comprendre les questions et instructions formulées lentement et soigneusement, ainsi qu’à des indications brèves et simples

Peut demander des objets à autrui et lui en donner

 

OBTENIR DES BIENS ET SERVICES

Peut demander quelque chose à quelqu’un ou le lui donner

Peut se débrouiller avec les nombres, les quantités, l’argent et l’heure

 

ECHANGE D’INFORMATION

Peut comprendre des instructions qui lui sont adressées lentement et avec soin et suivre des directives  simples et brèves

Peut répondre  à des questions simples et en poser sur des détails personnels. Peut réagir à des déclarations simples à faire, dans des cas de nécessité immédiate ou sur des sujets très familiers

Peut poser des questions personnelles, par exemple sur le lieu d’habitation, les personnes fréquentées et les biens et répondre au même type de questions

Peut parler du temps avec des expressions telles que : la semaine prochaine, vendredi dernier, en novembre, à 3 heures…

 

INTERVIEWER ET ETRE INERVIEWER

Peut répondre dans un entretien à des questions personnelles posées très lentement et clairement dans une langue directe et non idiomatique

 

 

 

INTERACTION ECRITE GENERALE

Peut demander ou transmettre par écrit des renseignements personnels détaillés

 

 

Repost 0
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 07:50

SOCLE COMMUN anglais (collège)

Les activités de Communication langagière

niveau A2 , compétences à atteindre en fin de 5ème

(fin de palier 1)*

 

Télécharger la grille de référence di socle commun niveau collège (A2) : http://media.education.gouv.fr/file/socle_commun/72/9/evaluation-grillesDNB_117729.pdf

 

Entraînez-vous vos élèves (de collège) ?

RECEPTION ORALE

(CECRL p 55)

Etre capable de comprendre assez pour pouvoir répondre à des besoins concrets à condition que la diction soit claire et le débit lent

Etre capable de comprendre des expressions et des mots porteurs de sens relatifs à des domaines de priorité immédiate (par exemple, une information personnelle et familiale de base, des achats, la géographie locale, l’emploi)

oui

un peu

pas encore

RECEPTION ECRITE

(CECRL p 57)

Etre capable de comprendre de courts textes simples sur des sujets concrets courants avec une fréquence élevée de langue quotidienne ou relative au travail

 

Etre capable de comprendre des textes courts et simples, contenant un vocabulaire extrêmement fréquent, y compris un vocabulaire internationalement partagé

 

 

 

PRODUCTION ORALE

(CECRL p 49)

Etre capable de décrire ou présenter simplement des gens, des conditions de vie, des activités quotidiennes, ce qu’on aime ou pas, par de courtes séries d’expressions ou de phrases non articulées

 

 

 

PRODUCTION ECRITE

(CECRL p 51)

Etre capable d’écrire une série d’expressions et de phrases simples reliées par des connecteurs simples tels que « and », « but » et « because »

 

 

 

INTERACTION ORALE

(CECRL p 61)

Etre capable d’interagir avec une aisance raisonnable dans des situations bien structurées et de courtes conversations à condition que l’interlocuteur apporte de l’aide le cas échéant

 


Etre capable de faire face à des échanges courant s simples sans effort excessif ; Etre capable de poser des questions, répondre à de s questions et échanger des idées et des renseignements sur des sujets familiers dans des situations familières prévisibles de la vie quotidienne

 


Etre capable de communiquer dans le cadre d’une tâche simple et courante ne demandant qu’un échange d’information simple et direct sur des sujets familiers relatifs au travail et aux loisirs

 

Etre capable de gérer des échanges de type social très courts mais est rarement capable de comprendre suffisamment pour alimenter volontairement la conversation

 

 

 

* Document d’accompagnement des programmes de collège Palier 1 – mai 2006

 

Repost 0
27 septembre 2007 4 27 /09 /septembre /2007 07:33

Niveau B1
(niveau attendu en fin de 3ème LV1)

grille pour l’auto évaluation (rf CECRL p.26)

 

Ecouter

Je peux comprendre les points essentiels quand un langage clair et standard est utilisé et s’il s’agit de sujets familiers concernant le travail, l’école, les loisirs, etc.

Je peux comprendre l’essentiel de nombreuses émissions de radio ou télé sur l’actualité ou sur des sujets qui m’intéressent à titre personnel ou professionnel si l’on parle d’une façon relativement lente et distincte.

 

Lire

Je peux lire des textes rédigés essentiellement dans une langue courante ou relative à mon travail ;

Je peux comprendre la description d’évènements, l’expression de sentiments et de souhaits dans des lettres personnelles.

 

Prendre part à une conversation

Je peux faire face à la majorité des situations que l’on peut rencontrer au cours d’un voyage dans une région où la langue est parlée.

Je peux prendre part sans préparation à une conversation sur des sujets familiers ou d’intérêt personnel ou qui concernent la vie quotidienne (ex : famille, loisirs, travail, école, voyage, actualités)

 

S’exprimer oralement en continu

Je peux m’exprimer de manière simple afin de raconter des expériences et des évènements, mes rêves, mes espoirs ou mes buts.

Je peux brièvement donner les raisons de mes opinions ou projets.

Je peux raconter une histoire ou l’intrigue d’un livre ou d’un film et exprimer mes réactions.

Ecrire

Je peux écrire un texte simple et cohérent sur des sujets familiers ou qui m’intéresse personnellement.

Je peux écrire des lettres personnelles sur décrire expériences et impressions.



Aspect qualitatif de l’utilisation de la langue parlée.
(rf :CECRL p.28)

Etendue

Possède assez de moyens linguistiques et un vocabulaire suffisant pour s’en sortir avec quelques hésitations et quelques périphrases sur des sujets tels que la famille, les loisirs, les centres d’intérêt, le travail, les voyages et l’actualité.

Correction

Utilise de façon assez exacte un répertoire de structures et « schémas » fréquents, courants dans des situations prévisibles.

Aisance

Peut discourir de manière compréhensible même si les pauses pour chercher ses mots, ses phrases et pour faire ses corrections sont très évidentes,en particulièrement dans les séquences plus longues de productions libres.

Intéraction

Peut engager, soutenir et clore une conversation en tête à tête sur des sujets familiers ou d’intérêt personnel.

Peut répéter une partie de ce que quelqu’un a dit pour confirmer une compréhension mutuelle.

Cohérence

Peut relier une série d’éléments courts, simples et distincts en une suite linéaire de points qui s’enchaînent.

 

Repost 0
26 septembre 2007 3 26 /09 /septembre /2007 12:28

NIVEAUX B1+, B2, B2+ du CECRL
http://www.coe.int

Le Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues définit pour tous les pays de l’Union Européenne des niveaux de compétence à acquérir.

Ces niveaux s’échelonnent de la façon suivante

A1 : introductif ou de découverte → niveau attendu à la fin de l’école primaire

A2 : intermédiaire→ niveau attendu au collège en 5ème, 3ème LV2, niveau exigé du socle commun

B1 : seuil → niveau attendu en fin de 3ème LV1

B2 : avancé ou indépendant → niveau attendu en fin de Terminale

C1 : autonome

C2 : maîtrise

 


Le niveau demandé pour l’oral d’anglais du CERPE est le niveau B2


Aspects qualitatifs de l'utilisation de la langue parlée (p28 du CECRL)

 

ETENDUE

CORRECTION

AISANCE

INTERACTION

COHERENCE

B2+

peut s’exprimer clairement et sans donner l’impression d’avoir à restreindre ce qu’il/elle souhaite dire

 
a un bon contrôle grammatical, des bévues occasionnelles, des erreurs non systématiques et de petites fautes syntaxiques peuvent encore se produire mais elles sont rares et peuvent souvent être corrigées rétrospectivement.

 

Peut communiquer avec spontanéité, montrant souvent une remarquable aisance et une facilité d’expression même dans des énoncés complexes assez longs. Peut recourir à des circonlocutions et des paraphrases pour masquer des lacunes lexicales et grammaticales

peut intervenir de manière adéquate dans une discussion, en utilisant des moyens d’expression appropriés et peut relier habilement sa propre contribution à celle d’autres interlocuteurs ;

peut utiliser avec efficacité une grande variété de mots de liaison pour marquer clairement les relations entre les idées

B2

possède une gamme assez étendue de langue pour pouvoir faire des descriptions claires, exprimer son point de vue et développer une argumentation sans chercher ses mots de manière évidente

montre un degré assez élevé de contrôle grammatical. Ne fait pas de fautes conduisant à des malentendus et peut le plus souvent les corriger elle/lui même

peut parler relativement longtemps avec un débit assez régulier : bien qu’il/elle puisse hésiter en cherchant des structures ou expressions, l’on remarque peu de longues pauses

peut prendre l’initiative de la parole et son tour quand il convient et peut clore une conversation quand il le faut, encore qu’éventuellement sans élégance. Peut faciliter la poursuite d’une discussion sur un terrain familier en confirmant sa compréhension, en sollicitant les autres,…

peut utiliser un nombre limité d’articulateurs pour lier ses phrases dans un discours clair et cohérent bien qu’il puisse y avoir quelques « sauts » dans une longue conversation.

B1+

possède une gamme assez étendue de langue pour décrire des situations imprévisibles, expliquer le point principal d’un problème ou d’une idée avec une assez de précision et exprimer sa pensée sur des sujets abstraits ou culturels tels que la musique ou le cinéma.

communique avec une correction suffisante dans des contextes familiers ; en règle générale, a un bon contrôle grammatical malgré de nettes influences de la langue maternelle

peut s’exprimer avec une certaine aisance. Malgré quelques problèmes de formulation ayant pour conséquence pauses et impasses, est capable de continuer effectivement à parler sans aide

peut exploiter un répertoire élémentaire de langue et de stratégies pour faciliter la suite de la conversation ou de la discussion. Peut faire de brefs commentaires sur les points de vue des autres pendant une discussion. Peut intervenir pour vérifier et confirmer le détail d’une information.

Pas de descripteur possible

 

se référer au B1 :

peut relier une série d’éléments courts, simples et distincts en une suite linéaire de points qui s’enchaînent

 

 

Repost 0
8 septembre 2007 6 08 /09 /septembre /2007 09:23
Repost 0
Published by iDeasandActions - dans CECRL (A1 -A2 -B1 -B2 -C1 -C2)
commenter cet article